• Baurealisation
  • Liegenschaftsverwaltung
  • Unternehmensberatung
  • Rechtsberatung
  • Treuhand
Gretler & Partner AG
Gretler & Partner AG

Die Gretler & Partner AG zählt zu den renommierten Anbietern von Immobilien- und Unternehmensdiensten in der Deutschschweiz und im benachbarten Ausland. Fokussiert auf den Immobilienbereich werden Dienstleitungen wie Baurealisation, Liegenschaftsverwaltung, Treuhand und Rechtsberatung angeboten.

  • Softwareentwicklung
  • Grafik & Webdesign
  • Marketing / SEO
  • Domainreseller
  • Schulungen
gretler intermedia GmbH
gretler intermedia GmbH - Internetagentur und Softwareentwicklung

Die gretler intermedia GmbH realisiert webbasierte Software, Schnittstellen und Webseiten, die E-Business-Prozesse in Unternehmen unterstützen. Die Kundenbetreuung umfasst ganzheitliches Marketing mit Beratung, Strategieentwicklung, Werbung und Design für ein einheitliches Erscheinungsbild.

Tipps

Web 2.0 Projekte

Online-Communities, Webbasierte Software, Schnittstellen und Internetauftritte

Haben Sie den Aufbau oder Erweiterung eines Portals oder Online Community geplant? Oder kommt Ihr Portal an seine Leistungsgrenzen? Dann kontaktieren Sie uns. Wir beraten Sie gerne und unterstützen Sie bei der Realisierung.

Domainregistrierung

Kostengünstige DNS Services und Domainregistrierungen,
-verwaltung und TLD-Strategie

Mit einem Leistungsspektrum von über 240 internationalen Top Level Domains (TLD) gehört gretler intermedia zu den wenigen Domaingrosshändlern, die Ihnen alle Leistungen aus einer Hand anbieten.

Wir bieten Ihnen die Aufnahme Ihrer DNS Einträge auf unseren Nameservern.

ots-News: French

L'exercice 2020 du secteur du textile et de l'habillement : La crise du coronavirus laisse des traces profondes

18.02.2021 | 10:58 Uhr | Ressort: | Quelle: Presseportal


Zurich (ots) - Une baisse moyenne du chiffre d'affaires à deux chiffres, trois quarts des entreprises en chômage partiel et un nombre croissant de personnes au chômage. En 2020, la crise du coronavirus a eu un impact considérable sur l'industrie du textile et de l'habillement. Et la crise n'est pas terminée. Les améliorations tant attendues sur le plan de la politique commerciale doivent enfin être mises en oeuvre et les magasins être réouverts le 1er mars 2021 comme prévu par le Conseil fédéral.

En 2020, l'industrie du textile et de l'habillement a subi de plein fouet les conséquences de la crise du coronavirus, comme l'attestent les indicateurs conjoncturels de l'exercice précédent pour le commerce de gros et l'industrie manufacturière. Le commerce de gros de textiles et de vêtements a d'abord ressenti directement les effets de la crise avec l'introduction du confinement en Suisse et sur les principaux marchés d'exportation. Au premier semestre, l'indicateur de la situation des affaires du KOF atteignait son niveau le plus bas en absolu. "A l'époque, plus de 90 % des entreprises actives dans le commerce de gros de textiles et de vêtements estimaient que leur situation commerciale était mauvaise" constate le directeur de Swiss Textiles, Peter Flückiger. De même, la situation des affaires de l'industrie manufacturière du textile et de l'habillement se montrait tout aussi sombre. En juin 2020, près des trois quarts des entreprises estimaient que leur situation commerciale était mauvaise. Les exportations de textiles et de vêtements ont chuté de manière drastique, avec respectivement 19 % et 35 % de baisse. Après cet effondrement massif, la reprise de l'industrie du textile et de l'habillement au cours de l'été s'est avérée d'un dynamisme supérieur à la moyenne. Alors que la relance du commerce de gros du textile et de vêtements a connu une reprise en forme de V, l'industrie du textile et de l'habillement a finalement confirmé les progrès réalisés au troisième trimestre, mais à un niveau très insatisfaisant.

Selon un sondage réalisé par Swiss Textiles auprès de ses membres, les ventes et les exportations ont chuté de 15 % en moyenne l'année dernière. Avec une baisse de 6,7 % dans le domaine du textile, les chiffres publiés par l'administration fédérale des douanes ont largement sous-estimé la baisse des exportations. "Après déduction des exportations de matériaux non tissés destinés à la fabrication des masques de protection et des masques de protection en tant que tels, les exportations de textiles ont chuté de près de 13 %, ce corrobore également les résultats du sondage réalisé auprès de nos membres", explique le directeur Peter Flückiger. Quant aux exportations de vêtements, une baisse de 9,6 % a été observée. Face à ces pertes importantes, les entreprises ont été contraintes d'agir. Depuis février 2020, près de trois quarts des membres de Swiss Textiles ont au moins en partie intégré le chômage partiel, et un quart a contracté un prêt COVID-19.

En raison du semi-confinement en Suisse et dans plusieurs pays européens ainsi que du brexit, les conditions pour le premier trimestre 2021 s'avèrent précaires. "Nous sommes toujours dans une situation de crise, et les entreprises ont plus que jamais besoin de reprendre leur souffle" avertit le président de Swiss Textiles, Carl Illi. Pour ce faire, Swiss Textiles demande en premier lieu la ratification rapide par le Parlement de la convention PEM révisée, la modification rapide des règles d'origine figurant dans l'Accord commercial entre la Suisse et le Royaume-Uni ainsi que la suppression de l'ensemble des droits de douane industriels. D'autre part, Swiss textiles préconise la réouverture le 1er mars 2021 des magasins qui ne proposent pas de "biens de consommation courante" comme prévue par le Conseil fédérale. Si la situation économique continue à péjorer, le système de cautionnements solidaires et de prêts Covid-19 devra être réactivé.

Contact:

Peter Flückiger, directeur, peter.flueckiger@swisstextiles.ch, T: 044 289 79 31