• Baurealisation
  • Liegenschaftsverwaltung
  • Unternehmensberatung
  • Rechtsberatung
  • Treuhand
Gretler & Partner AG
Gretler & Partner AG

Die Gretler & Partner AG zählt zu den renommierten Anbietern von Immobilien- und Unternehmensdiensten in der Deutschschweiz und im benachbarten Ausland. Fokussiert auf den Immobilienbereich werden Dienstleitungen wie Baurealisation, Liegenschaftsverwaltung, Treuhand und Rechtsberatung angeboten.

gretler intermedia GmbH
gretler intermedia GmbH - Internetagentur und Softwareentwicklung

Die gretler intermedia GmbH realisiert webbasierte Software, Schnittstellen und Webseiten, die E-Business-Prozesse in Unternehmen unterstützen. Die Kundenbetreuung umfasst ganzheitliches Marketing mit Beratung, Strategieentwicklung, Werbung und Design für ein einheitliches Erscheinungsbild.

Tipps

Web 2.0 Projekte

Online-Communities, Webbasierte Software, Schnittstellen und Internetauftritte

Haben Sie den Aufbau oder Erweiterung eines Portals oder Online Community geplant? Oder kommt Ihr Portal an seine Leistungsgrenzen? Dann kontaktieren Sie uns. Wir beraten Sie gerne und unterstützen Sie bei der Realisierung.

Domainregistrierung

Kostengünstige DNS Services und Domainregistrierungen,
-verwaltung und TLD-Strategie

Mit einem Leistungsspektrum von über 240 internationalen Top Level Domains (TLD) gehört gretler intermedia zu den wenigen Domaingrosshändlern, die Ihnen alle Leistungen aus einer Hand anbieten.

Wir bieten Ihnen die Aufnahme Ihrer DNS Einträge auf unseren Nameservern.

ots-News: French

Propulsions alternatives: tendance à l'écologie (IMAGE)

11.01.2019 | 10:30 Uhr | Ressort: Economie | Quelle: Presseportal

2019-01-10-tabelle-pwaa-dezember-18-f.jpgTable propulsions alternatives 2018. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch/fr/nr/100003597 / L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous indication de source: "obs/auto-schweiz / auto-suisse"

Berne (ots) -



21 591 immatriculations en 2018: jamais encore autant de voitures
de tourisme neuves avec propulsions alternatives ont été mises en
circulation sur nos routes en l'espace d'une année. Leur nombre a en
effet connu une forte hausse d'environ 23 % par rapport à l'année
précédente. La part du marché des voitures électriques, hybrides, à
hydrogène et GNC se montait à 7,2 %. Près de la moitié des véhicules
alternatifs immatriculés étaient des voitures électriques et des
hybrides rechargeables, dont la part de marché était de 3,2 %.
auto-suisse maintient le cap sur son objectif «10/20» visant une part
de 10 % de ces types d'entraînement en 2020.

Malgré une baisse de 4,6 % de l'ensemble du marché l'an dernier,
tous les types de propulsions alternatives ont enregistré une
progression. Les raisons en sont diverses: le choix de modèles avec
motorisations correspondantes a sensiblement augmenté et continuera
de s'accroître. Les automobilistes suisses s'intéressent de plus en
plus à ce sujet et optent plus fréquemment pour de tels véhicules.
Déjà le «Baromètre de la mobilité 2018», une étude représentative
d'auto-suisse et de gfs.bern, montrait que 72 % des citoyennes et
citoyens suisses peuvent s'imaginer acheter un tel modèle lors de
leur prochaine acquisition. Les entraînements alternatifs ont
définitivement quitté leur niche.

Cela est d'ailleurs nécessaire si la Suisse veut atteindre ses
objectifs ambitieux en matière de réduction du CO2 dans le domaine du
transport. L'année prochaine déjà, la valeur cible moyenne pour les
voitures de tourisme sera réduite à 95 grammes de CO2 par kilomètre,
la valeur limite actuelle étant de 130 grammes. La réduction visée ne
pourra être réalisée sans une forte progression continue de la part
de marché des propulsions alternatives. C'est dans cette perspective
qu'il y a une année environ, avec le projet «10/20», auto-suisse
s'est fixé l'objectif selon lequel en 2020, une voiture particulière
neuve sur dix doit être un modèle purement électrique ou une voiture
hybride rechargeable. Seuls les véhicules à faibles émissions et non
polluants nous donnent la chance d'atteindre les objectifs de
réduction fixés pour le transport routier. La feuille de route pour
la mobilité électrique, qu'auto-suisse a signé avec de nombreux
partenaires de la Confédération et des cantons, villes et communes
ainsi que des entreprises et des associations de différents secteurs,
permet de créer les conditions de base pour une circulation routière
propre à l'avenir.

Le Président d'auto-suisse, François Launaz, se réjouit de
l'évolution des propulsions alternatives et se montre optimiste:
«Nous constatons un développement positif à de nombreux niveaux. Les
constructeurs ne cessent d'annoncer de nouveaux modèles avec
entraînement alternatif. En même temps, les moteurs à combustion sont
de plus en plus souvent combinés avec un moteur électrique pour
former un système de propulsion hybride.» Tous les efforts dans ce
sens contribuent à réduire le CO2, poursuit François Launaz. «La
circulation automobile de demain sera sûre, propre et silencieuse.
Nous pouvons à juste titre nous réjouir de la mobilité de l'avenir,
que nous voulons préparer de concert avec les nombreux partenaires
dans la feuille de route pour la mobilité électrique. Si nous créons
encore les conditions nécessaires à l'aide d'investissements dans
l'infrastructure routière, nous pouvons nettement augmenter
l'efficacité et par ce biais épargner à notre économie des dommages
d'environ 2 milliards de francs par an dus aux embouteillages.»

Les statistiques détaillées des propulsions alternatives sont
disponibles sous www.auto.swiss.



Contact:
Informations supplémentaires:
François Launaz, Président
T 079 408 72 77
f.launaz@auto-schweiz.ch

Christoph Wolnik, porte-parole
T 079 882 99 13
c.wolnik@auto-schweiz.ch